Comment bien faire son lit et entretenir sa literie pour mieux dormir

Bien dormir commence par prendre soin de soi-même, et de son ensemble de literie ! Se coucher dans des draps propres, qui sentent bon et qui sont bien installées permet de passer de meilleures nuit, sans être réveillé par des plis inconfortables dans le dos !

Choisir le bon linge de lit

La première étape vers un meilleur sommeil est de choisir une literie qui va vous correspondre, à vous et votre matelas. Facile à laver, anti-transpirante, antiacarienne, il existe de nombreuses options, chacune répondant à un besoin particulier.

Bien choisir sa literie

Un protège-matelas qui répond à vos besoins

Le protège-matelas est la première pièce de votre literie, celle qui va être en contact direct avec votre matelas et, comme son nom l’indique, qui va le préserver pendant le sommeil. Il est donc impératif, quand on achète une alèse, de bien connaitre ses besoins et ceux de son corps :

  • Pour ceux qui transpirent beaucoup, pour les fuites urinaires, pipis au lit et les autres soucis de la nuit, il est important de choisir un protège-matelas imperméable qui ne laissera aucun liquide entrer en contact avec votre matelas. Mais imperméable ne veut pas dire inconfortable ou bruyant ! Il existe de nombreux protège-matelas qui allient confort et utilitaire, afin de vous assurer un sommeil serein et agréable !

 

  • Pour les allergiques, les germaphobes, ou tout simplement pour ceux qui dorment mieux dans un lit qu’ils savent plus hygiénique, il existe des protèges-matelas à action antiacarienne et antibactérienne, qui permettent de réduire le risque de réaction allergique tout en ne perdant rien en confort.

 

  • Et pour les amateurs de silence absolu et de confort naturel, il existe des alèses absorbantes, plus légères, dépourvues de membrane imperméable, qui ne vont donc pas faire de bruit quand elles se froissent et vont, grâce à leur action absorbante, permettre une respiration maximale du matelas, et un confort moelleux et chaleureux pour le dormeur. Ces alèses absorbantes sont donc recommandées pour les dormeurs qui cherchent une literie rafraichissante en été, mais qui reste chaleureuse en hiver.

Si vous n’arrivez pas à vous décider, ou que vos besoins changent au cours de l’année et en fonction des saisons, n’hésitez pas à vous équiper de plusieurs protège-matelas qui vont remplir des fonctions différentes. En plus, ça vous permettra d’avoir toujours une alèse de rechange lorsque vous laverez votre linge de lit !

Voir nos protèges-matelas

Un drap housse adapté à votre matelas

Deuxième pièce de literie la plus proche du matelas, le drap-housse va lui avoir la fonction opposée du protège-matelas : alors que ce dernier va préserver le matelas du dormeur, le drap-housse va vous isoler du matelas et de l’alèse, vous offrir une sensation de douceur sans irriter votre peau. Le drap-housse se choisit principalement selon deux critères : vos besoins, et la forme de votre matelas. Selon ces deux critères, vous avez le choix entre :

  • Les draps-housse en coton percale : Doux, résistants et pur coton, ce sont les draps-housse haut de gamme d’excellente qualité. Leur qualité de tissage et leur facilité d’entretien en font les draps de choix dans l’hôtellerie. Ils vont assurer un toucher doux à l’utilisateur et une longue durée de vie au matelas, le tout sans nécessiter d’entretien complexe !

 

  • Les draps-housse en jersey de coton : également en pur coton, ces draps housse sont composés de fibres de coton peignées et sont rendus extensibles, sans utiliser aucun matériau artificiel, en ne se reposant que les propriétés naturelles du coton et une technique spécifique de maillage ! Ces draps-housse sont parfaits pour les matelas un peu spéciaux, comme les matelas à mémoire de forme ou les matelas très épais. Grâce à leur extensibilité, ils vont s’adapter à toutes les formes sans perdre leur maintien solide. Ils sont également très pratiques si vous ne connaissez pas la taille ou l’épaisseur exacte de votre matelas, car ils vont pouvoir s’étendre dans une gamme de dimensions différentes ! Un dernier détail pour ceux qui n’aiment pas le repassage : ces draps froissent très peu, et ne nécessitent donc pas d’être repassés systématiquement !

 

  • Le drap-housse universel : si vous avez un matelas bien spécifique, comme un matelas à eau, en latex, à mémoire de forme, scandinave ou autre, si vous n’avez aucune idée de la dimension de votre matelas, si vous avez besoin d’un drap-housse polyvalent, qui s’adaptera partout où vous irez, ou si tout simplement vous recherchez un drap-housse de qualité, qui épousera parfaitement la forme de votre matelas, sans faire de plis, vous pouvez opter pour un drap-housse extensible universel. Ce drap, à la différence des autres, incorpore une portion d’élasthanne à sa composition de coton pour le rendre extrêmement versatile et indéformable tout en assurant un excellent maintien sur le matelas.

  • Les draps-housse en polycoton : pour les allergiques du séchage trop long et du repassage, ces draps faits en mélange de coton et de polyester vont avoir l'avantage de sécher plus rapidement que leurs homologues, et ont également besoin d'être repassés moins fréquemment. Ces draps sont généralement moins chers que les draps-housse en coton pur et font donc de très bons draps d'entrée de gamme.

Voir nos draps-housse

Bien équiper ses oreillers

L’un des articles les plus importants de votre literie, l’oreiller nécessite tout autant de protection que votre matelas ! En plus d’une taie adaptée, il est tout aussi important d’utiliser un protège-oreiller. En effet, comme pour votre matelas, si la taie vous permet une sensation de douceur lorsque vous posez votre tête sur l’oreiller, la sous-taie le protège de la transpiration et des autres désagréments de la nuit, en allongeant sa durée de vie. Il peut même rendre votre oreiller encore plus confortable grâce à ses différentes propriétés. La sélection d’un protège-oreiller se fait sur les mêmes critères qu’un protège-matelas, et de même pour la taie d’oreiller, qui se choisit similairement à un drap-housse. Sachez, pour ceux qui préfèrent un traversin à un oreiller classique, qu’il existe également des protèges-traversin et des taies développées spécifiquement pour accommoder votre polochon préféré !

Comme pour votre matelas, faites bien attention à choisir la protection qui conviendra à votre oreiller : une housse extensible sera adaptée pour un oreiller à mémoire de forme, et une taie en percale fera le bonheur des amateurs d’oreillers confort classiques !

Voir nos taies d'oreiller

Une couette ni trop chaude, ni trop froide

La couette et sa housse, sont une partie de la literie qui va changer en fonction de la période de l’année, et de la région du monde. Si en hiver dans le Nord de la France, on voudra une couette bien épaisse complémentée d’une couverture pour passer une nuit bien au chaud sans faire tourner le chauffage trop fort, en été, l’on voudra une couette bien plus légère, voire seulement la housse pour les habitants du Sud !

Choisir la bonne couette se fera donc sur des critères qui dépendent de la région où vous résidez, la saison et tout simplement votre tolérance à la température, faible ou élevée ! N’hésitez pas à ôter votre couette dès que la température monte, car cela vous permettra de mieux dormir, et de moins transpirer la nuit ! Garder la température de votre chambre au niveau qui vous convient le mieux est essentiel pour passer une nuit la plus réparatrice possible !

Faire son lit en 8 étapes

La deuxième étape pour améliorer la qualité de son sommeil, est de dormir dans un lit bien fait ! Un lit sans plis dans le dos, des draps bien plats et lisses, une couverture et une couette bien installées, tout ces facteurs ont une influence certaine sur la qualité de votre sommeil !

Bien faire son lit

Etape 1 : Défaire complétement son lit

La première étape pour bien faire son lit est…. de le défaire ! Pour être sûr que votre lit soit bien fait, il est nécessaire de s’assurer que toute votre literie soit bien installée et donc de tout refaire si cela est nécessaire. Assurez-vous d’avoir un support à proximité pour déposer vos draps sans les froisser (surtout pas sur le sol !), et retirez votre linge de lit pièces par pièces, en essayant de les plier proprement. Pensez bien à sortir la couette et les oreillers de leurs housses !

Etape 2 : Bien secouer ou changer son linge de lit

Pour mieux dormir, rien de tel qu’un lit propre ! Faites bien attention à laver votre linge de lit régulièrement, de façon à garder votre lit non seulement hygiénique, mais aussi confortable ! S’endormir dans des draps propres fait aussi parti du confort ! Si vous avez lavé vos draps récemment, profitez-en quand même pour bien les secouer, de façon à éliminer la poussière et les acariens.

Etape 3 : Bien installer le protège-matelas

On peut enfin commencer à faire son lit à proprement parler ! Une fois tout le linge de lit mis de côté, on commence par le protège-matelas, la pièce de literie qui sera la plus proche du matelas !

Que ce soit une alèse plateau, ou un protège-matelas avec bonnet, on commence par enfiler les coins dans les coins, ou les élastiques sur les coins. Pour les grands matelas, n’hésitez pas à vous faire aider, de façon à ce qu’il n’y ait pas de jeu sur le protège-matelas, et qu’il soit parfaitement à plat, sans aucun pli ! Commencez donc par les deux coins du haut, dans le sens de la largeur, puis faites glisser l’alèse le long du lit, en vous assurant de ne pas froisser le tissu, jusqu’à pouvoir enfiler les coins du bas. Faites bien attention à ajuster chaque coin des bonnets de façon à assurer le meilleur maintien possible sur le matelas, et éviter que le protège-matelas ne bouge pendant le sommeil.

Etape 4 : Border le drap-housse

Après le protège-matelas, va venir le drap-housse, qui va venir se mettre directement par-dessus, afin d’éviter les contacts directs entre la peau et le matelas ou alèse.

Le procédé pour le drap-housse est le même que pour le protège-matelas : on commence par ajuster les bonnets du haut, dans le sens de la largeur, puis ceux du bas. Il faut toutefois faire attention cette fois à ne pas bouger le protège-matelas, et faire en sorte que le drap-housse maintienne bien celui-ci en place, sur le matelas.

Etape 5 : Mettre en place le drap plat

Pour ceux qui disposent d’un drap plat dans leur literie, c’est à cette étape qu’il faut l’installer ! Drap polyvalent, il peut servir de second drap-housse, pour isoler le dormeur du reste de la literie, ou bien de couverture légère par temps chaud !

Comme on le ferait pour une housse de couette ou une couverture, il se borde sur les côtés du matelas, car il n’a pas de bonnets ou d’élastiques comme sur un drap-housse ou une alèse. Faite bien attention à ce qu’il soit le plus à plat possible, car dans le cas où quelqu’un dormirait par-dessus le drap, le moindre pli peut s’avérer désagréable lors du sommeil !

Une fois le drap bien à plat, ajustez-le de façon à avoir une longueur de tissu suffisante sur les côtés et le bas pour border correctement le drap. Il n’existe pas de longueur prédéfinie, car elle changera en fonction des dimensions du matelas, mais essayez de garder une longueur similaire sur les deux côtés du lit, et une longueur suffisante en bas pour coincer le drap sous le matelas, tout en faisant en sorte que le drap remonte assez haut pour que le dormeur puisse se couvrir avec.

Commencez à border par le pied du lit, en attrapant le drap, puis en le faisant glisser entre le matelas et le sommier, sans froisser le tissu, jusqu’à ce que celui-ci soit maintenu par le poids du matelas. Vous pouvez ensuite répéter cette étape pour les coins, toujours en prenant garde de ne pas froisser le drap.

Etape 6 : Habiller et poser le ou les oreillers

Vient ensuite l’oreiller, ou les oreillers pour ceux qui dorment dans un lit double ou ceux qui aiment dormir avec plusieurs coussins !

Une fois secoués (après les avoir sortis de leur housse et taie), remettez les bien d’abord dans le protège-oreiller, en faisant attention à bien mettre la face dormeur vers le haut, puis dans la taie.

Etape 7 : Enfiler sa housse de couette et la border

Une fois que vous avez lavé, ou juste bien secoué la couette et sa housse, vous allez pouvoir la réenfiler.

Pour ce faire, étendez d’abord la couette sur votre lit tout propre, puis saisissez-vous de la housse. Faites glisser la couette à l’intérieur de la housse, bien à plat et en séparant bien les deux coins. Une fois celle-ci à l’intérieur, attrapez les coins de la couette, puis trouvez les coins de la housse et faites-les coïncider. Une fois les coins bien ajustés, saisissez depuis l’extérieur de la housse les coins, en prenant bien garde d’attraper à la fois les coins de la housse et les coins de la couette, puis secouez bien l’ensemble. Une fois cette étape effectuée, ajustez la housse et frottez bien la couette pour éviter les plis, puis faites la même chose pour les deux coins du bas. Prenez le temps d’ajuster l’ensemble encore une fois et c’est fini !

Ensuite, selon votre préférence, vous pouvez simplement poser la couette sur le lit, en ajustant proprement les bords, ou bien faire votre lit au carré ! Pour cette dernière option, vous allez procéder comme pour le drap plat. Saisissez-vous d’abord du pied de la housse, un morceau de tissu qui dépasse de la couette en bas du drap, et bordez-le de façon à le coincer entre le matelas et le sommier. Procédez de la même façon pour les bords, en vous saisissant cette fois de la housse et de la couette, pour les coincer sur les côtés du lit. Et voilà !

Etape 8 : Mettre la couverture

Pour la saison hivernale, ou pour ceux qui supportent mal le froid, il est parfois nécessaire d’ajouter une couverture à son ensemble literie. En laine ou dans une autre matière selon les préférences, elle peut s’utiliser de plusieurs façons :

  • On peut utiliser la couverture normalement, en l’étendant sur la totalité de la surface du lit, et en la bordant éventuellement sur le bas ou sur les trois côtés, pour les périodes les plus froides.

  • On peut également la plier, de façon à ce qu’elle ne recouvre que les pieds du dormeur. De cette façon, on peut juste la poser sur le bas du lit pour garder les pieds au chaud, ou bien la border sur le bas et les côtés, pour bien garder la chaleur à l’intérieur des draps.

Choisissez la solution qui vous convient le mieux, et qui vous permettra de dormir le mieux possible ! Faites tout de même attention à ne pas avoir trop chaud, pour éviter les insomnies et la transpiration !

Bien laver son linge de lit

Un des facteurs qui va avoir le plus d'influence sur la qualité de votre sommeil, dormir dans un lit propre et hygiènique est très important pour s'endormir plus facilement, en plus d'éviter les éventuels problèmes de santé conséquences d'une mauvaise hygiène.

A quelle température laver sa literie ?

A quelle température laver les draps ?

Choisir la bonne température de lavage, c’est avant tout savoir ce que l’on veut ! On ne va pas laver à la même température un drap souillé qu’une taie d’oreiller qui a juste besoin d’un léger rafraichissement ! On ne lave pas non plus tous les tissus à la même température : si les tissus synthétiques sont généralement un peu plus sensibles à la température, les fibres naturelles comme le coton ou le lin peuvent être lavées à très haute température, voir même bouillies, pour un lavage intensif qui est sûr d’éliminer toutes les bactéries !

On a donc le choix entre plusieurs programmes différents selon les besoins :

  • Lavage à froid et à 20°C : réservé aux textiles les plus sensibles et délicats, qui supportent mal la chaleur. Ce programme permet de nettoyer rapidement le linge sans l’abimer, mais ne permet pas un lavage en profondeur. A réserver au linge de lit délicat comme c’est le cas des parures de lit en flanelle ou en soie.

  • Lavage à 30° C et 40° C : le programme parfait quand vous n’êtes pas sûr de la composition de vos draps : il ne risque pas d’abimer votre linge de lit, et chauffe suffisamment pour activer votre lessive et nettoyer les tissus qui ne sont pas trop sales.

  • Lavage à 60° C : la température parfaite pour nettoyer plus en profondeur votre protection de literie, permettant d’éliminer une partie des bactéries et micro-organismes, sans endommager vos draps en tissu synthétique. A préférer pour votre linge de lit et alèses, en faisant toujours attention aux contre-indications.

  • Lavage à 90° C et 95° C : le programme le plus intense que proposent généralement les machines à laver. Il n’est utilisable que pour les draps en matière très résistante à la température, comme le coton pur ou le lin, mais permet un lavage intensif, qui éliminera au mieux les bactéries et taches de vos draps.

Choisissez donc le programme le plus adapté à votre besoin, et surtout, faites bien attention à suivre les recommandations des étiquettes d’entretien de vos draps pour les températures de lavage, afin d’éviter les mauvaises surprises !

Faut-il laver des draps neufs ?

Laver un drap-housse qui sort de son emballage plastique peut sembler contre indicatif, mais un premier lavage est pourtant recommandé pour le linge qui sort du magasin ! Lorsque le linge de lit sort de l’atelier, même s’il a déjà à ce stade été lavé plusieurs fois, il contient toujours des traces d’apprêt, un traitement de finition utilisé par les fabricants textiles pour donner au tissu son aspect final, qui va changer en fonction des besoins du tissu.

Bien que l’apprêt ne soit pas dangereux pour vous, il peut parfois causer des irritations de la peau ou des démangeaisons, ce qui n’est jamais très agréable quand on se couche dans son lit ! Pour remédier à ce problème, vous pouvez simplement laisser vos draps tremper dans de l’eau froide pendant la nuit, ou effectuer un premier lavage à froid à la machine, sans avoir besoin d’utiliser de l’eau chaude.

Quand laver sa literie ?

Laver son linge de lit peut-être une tâche fastidieuse, et l’on n’a pas toujours envie de devoir passer l’intégralité de sa literie à la machine, sortir du linge propre des placards, puis prendre le temps de tout faire sécher ! Pourtant, laver ses draps n’est pas seulement nécessaire, mais peut aussi grandement améliorer votre qualité de sommeil ! Dormir dans des draps propres qui sentent bon, sont bien lisses et doux au toucher peut faire la différence si vous avez du mal à vous endormir !

A la question, « A quelle fréquence doit-on laver nos draps ? », la réponse est : aussi souvent que possible ! Le linge de lit a cette particularité qu’il gagne en confort avec l’âge, et à chaque lavage, et laver régulièrement ses draps permet d’éviter l’accumulation d’acariens et de bactéries dans votre lit. Mais bien évidemment, tout le monde n’a pas l’envie, ni le temps de laver sa literie tous les jours, voir toutes les semaines. La solution peut être de laver chaque type de literie séparément :

  • Les pièces qui ont besoin d’un lavage très régulier, comme les taies d’oreiller, peuvent être lavées toutes les semaines pour rester bien propres, sans vous causer trop de soucis de de travail grâce à leurs petites tailles !

 

  • Les draps-housse, draps plats et housses de couette, eux aussi en première ligne pour accumuler la saleté, doivent également être lavés fréquemment : si un lavage toutes les semaines vous parait trop intensif, lavez-les tous les dix jours ou toutes les deux semaines !

 

  • Les protèges-matelas et alèses ainsi que leurs équivalents pour oreiller, quant à eux, peuvent être nettoyés un peu moins fréquemment à raison d’au moins un lavage par mois, en fonction de s’ils sont sales ou non. Si vous êtes sujets à une forte transpiration, ou d’autres problèmes nocturnes, n’hésitez pas à les laver plus fréquemment, voir au même rythme que les draps !

 

  • Enfin viennent les coussins et couettes, qui même s’ils sont bien protégés par votre linge, nécessitent quand même un lavage de temps en temps ! Pensez bien à les laver tous les deux ou trois mois, pour qu’ils restent bien propres et n’accumulent pas les saletés avec le temps !

 

Bien évidemment, ces recommandations ne sont pas écrites dans la pierre, et peuvent changer en fonction de la saison, de la région et de vos besoins personnels ! N’hésitez pas à les adapter en fonction de vos circonstances, et bien sûr à laver plus souvent en été qu’en hiver !

Découvrez ces produits
ou re-découvrez-les.
  • Respirant
    Imperméable
    Grand Bonnet Extensible
    Protège-Matelas imperméable respirant
    Promotion
    Meilleure vente

    Protège-Matelas imperméable respirant

    Existe du 80x200 au 200x200
    19,18 € 23,98 € à partir de
  • Coton Percale 80 fils/cm²
    Grand Bonnet
    Traité Easy Care
    Drap Housse Percale Coton Blanc

    Drap Housse Percale Coton Blanc

    Existe du 90x190 au 180x200
    24,98 € à partir de
Super !
Votre produit a été ajouté au panier
Finaliser ma commande